Earthing : les 10 bienfaits de marcher pieds nus

Les termes « earthing » et « grounding » désignent le fait de marcher pieds nus sur la terre afin de revenir à la nature originelle de l’Homme. Cette pratique délaissée possède toutefois de nombreux bienfaits dont nous nous privons en arpentant le monde avec nos chaussures de plus en plus rembourrées et amorties.

Examinons ensemble comment pratiquer la marche pieds nus, ses bénéfices sur notre organisme ainsi que les précautions à prendre pour ne pas se blesser.

Marche nature
source : unsplash

Laisser ses pieds respirer

La présence de la chaussure est relativement récente dans l’histoire de l’humanité (la plus vieille paire du monde a été retrouvée en Arménie en 2010 et aurait 5 500 ans). Aujourd’hui nous avons pris l’habitude de les utiliser même dans notre foyer pour nous déplacer et protéger nos pieds. Pourtant, dans les premiers temps du développement d’un bébé il est recommandé de laisser le processus d’apprentissage de la marche se dérouler naturellement et sans chaussures. En effet, celles-ci peuvent affecter la façon dont l’enfant va utiliser ses muscles et os des pieds. Le fait d’évoluer pieds nus va lui permettre de recevoir diverses informations du sol améliorant ainsi sa proprioception (capacité à prendre conscience de son corps dans l’espace).

En ôtant nos chaussures on retrouve une marche naturelle. On peut ainsi normalement dérouler notre pied en posant d’abord le talon puis la plante pour finir par la pointe alors qu’avec des chaussures nous passons du talon à la pointe directement. Nos mouvements étant limités, nous ne pouvons pas travailler les différents muscles et articulations présents dans nos pieds. D’autre part, cette partie de notre anatomie est pourvue d’un grand nombre de terminaisons nerveuses et capteurs qui reçoivent une forme de massage naturel relaxant au contact du sol dont les effets bénéfiques se ressentent sur notre bien-être et notre santé. Ces sensations peuvent par exemple être utiles pour pratiquer la médiation de pleine conscience.

Schéma pied

Les avantages de la marche pieds nus pour notre santé

  • Un renforcement musculaire

Comme nous l’avons vu, la plupart des chaussures possèdent des rembourrages avec amortis et apportent un soutien excessif à nos pieds. Les os, ligaments et muscles les constituants forment un socle capable de s’adapter à toutes les variations de terrain, il est donc important de restaurer notre modèle de marche naturel afin d’utiliser pleinement nos différents groupes musculaires et permettre ainsi de renforcer notre corps dans son ensemble.

  • Une amélioration de notre proprioception

C’est grâce à nos pieds que nous tenons debout, adaptant notre posture afin de tenir droit en compensant nos mouvements sans nous blesser. Ôter de temps en temps nos chaussures permet ainsi d’améliorer notre équilibre et la mécanique de nos pieds mais pas seulement. Dans notre démarche ce sont nos genoux, hanches et tronc qui vont être directement impactés. Il est primordial de maintenir une amplitude de mouvements naturelle des articulations du pied et de la cheville ainsi qu’une force et une stabilité suffisantes dans les muscles et ligaments du bas du corps.

  • Une meilleure circulation sanguine

Si vous souffrez de jambes lourdes ou bien de gonflements, marcher pieds nus peut vous aider. C’est en faisant travailler les muscles de nos extrémités que nous pouvons stimuler notre circulation sanguine et bénéficier d’un système nerveux renforcé, d’une meilleure oxygénation et redistribution des nutriments dans tout notre organisme.

  • Des pieds en meilleure santé

Des chaussures mal ajustées peuvent causer des oignons, des orteils en marteaux ou autres déformations et problèmes de pieds. Libérez-les !

  • Une sensibilité retrouvée

Composés de 7 200 terminaisons nerveuses et 200 récepteurs au cm2, les pieds sont deux extrémités particulièrement sensibles de notre corps. Ils nous permettent d’avoir une bonne perception de la position de notre corps dans l’espace et de garder notre équilibre peu importe le terrain. Autant de bienfaits altérés par le port de chaussures.

  • Des bienfaits multiples grâce à la réflexologie plantaire

Stimuler les terminaisons nerveuses de nos pieds permet de faire une petite séance de réflexologie gratuitement au contact du sol (terre, herbe, bois, béton… ils ont tous leurs avantages). Les bienfaits de cette méthode sont multiples : dissiper les tensions et le stress, libérer les énergies accumulées circulant mal ou encore rétablir l’équilibre du corps. De nombreuses études ont montré que quand on est en contact direct avec la terre nous retirons une multitude de bienfaits pour notre santé aussi bien corporelle que mentale.

  • Un bon moyen de brûler des calories

Marcher pieds nus permet à l’organisme d’éliminer plus facilement une bonne quantité de graisses et toxines accumulées. En effet, ne pas utiliser de chaussures force notre corps à produire plus de chaleur entraînant une consommation de calories supplémentaires.

  • Un meilleur sommeil

En pratiquant le earthing on va faire baisser notre niveau de cortisol (hormone du stress) et ainsi améliorer la qualité de notre sommeil.

  • Une réduction du stress

Le fait de marcher pieds nus nous apporte une connexion à l’énergie électrique émanant de la terre. Certaines études soutiennent que ce contact est bénéfique pour notre santé physique et mentale, aidant notamment à réduire des blocages énergétiques causés par le stress, l’angoisse ou des tensions du quotidien.

  • Un apport en énergie

Le courant électrique négatif émanant du sol va recharger notre propre système énergétique largement mis en avant dans la médecine traditionnelle chinoise. Nos organes vont ainsi pouvoir bénéficier de cet apport grâce aux méridiens, agissant comme des canaux de transmission.

Schéma pied réflexologie

Comment bien marcher pieds nus ?

Quand on est habitué à porter des chaussures au quotidien, marcher pieds nus peut s’avérer compliqué et parfois même douloureux. Il est donc possible de commencer par utiliser des chaussures minimalistes pour faire la transition entre la présence de rembourrage et le fait d’être pieds nus. Attention cependant à ce que la semelle ne soit pas synthétique car les bienfaits physiologiques du contact avec la terre ne seront pas retirés dans ce cas là.

Faire preuve de patience est essentiel. Il faut commencer lentement par des sessions de 15 à 20 minutes de marche pieds nus afin de permettre aux pieds et chevilles de s’adapter doucement. Progressivement, vous pourrez à la fois augmenter la distance et la durée toujours en faisant attention aux surfaces que vous arpentez. Il est donc préférable de commencer en intérieur et de s’habituer petit à petit à certaines surfaces sûres que vous connaissez bien telles que le gazon ou bien encore le sable. D’autre part, pratiquer une activité sportive (yoga, pilates, arts martiaux…) nécessitant d’être pieds nus ou permettant de travailler votre équilibre peut être une alternative intéressante pour renforcer muscles et articulations.

Attention où vous mettez les pieds !

Exposer ses pieds, surtout quand on est peu habitué, aux éléments peut s’avérer être dangereux. Quelques précautions sont à prendre.

Marcher chez soi ou en terrain connu est plus sûr, on se prémunit ainsi des risques potentiels qui pourraient être dangereux pour la santé de nos pieds. Il faut donc faire attention à la surface et aux éventuels éléments présents risquant de provoquer des blessures (objets tranchants, bris de verre, température, sol mouillé…). D’autre part, la présence d’éventuelles bactéries nocives peuvent provoquer des infections diverses, d’où l’importance de systématiquement bien nettoyer ses pieds après une séance de marche pieds nus et les entretenir en allant voir par exemple un podologue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivez-nous sur Instagram

Demande d'annulation