Ecovolontariat : le voyage de demain ?

A l’ère de l’anthropocène, de la 6ème extinction de masse et des dangers du réchauffement climatique, nous sommes nombreux à souhaiter mettre en place des actions de protection de l’environnement sans parfois savoir par où commencer. Gestes individuels du quotidien, consommation responsable, engagement citoyen… Ce ne sont pas les actions qui manquent et l’écovolontariat pourrait se positionner comme une nouvelle façon de voyager et d’agir pour la préservation de l’environnement.

Protection de la faune marine
source : unsplash

Repenser sa façon de voyager

Vous souhaitez « voyager utile », en immersion avec les communautés locales, proche de la nature tout en apprenant aux côtés de scientifiques et naturalistes reconnus ? L’écovolontariat peut être une bonne alternative, à mi-chemin entre le tourisme éthique et l’écotourisme. 

En devenant un écovolontaire, on soutient aussi bien financièrement que physiquement des organisations locales en manque de « bras » et de moyens pour la protection de la faune et de la flore.

« L’écovolontariat est une action solidaire et participative qui consiste à aider, pendant son temps libre, un projet lié à la préservation et à la valorisation de la diversité animale, végétale, environnementale et culturelle. L’écovolontaire est un citoyen engagé et bénévole. » – La charte de l’écovolontariat

Constitué de missions ponctuelles à temps plein pouvant aller de quelques semaines à plusieurs mois, l’écovolontariat ne peut être associé à des vacances traditionnelles. En effet, il faut respecter des règles et horaires précis, être dévoué mais également travailler dur. On est bien loin des vacances reposantes où l’on voyage pour pratiquer des activités distrayantes. Bien qu’il ne soit pas généralement nécessaire d’avoir des compétences en biologie ou en écologie, une certaine forme physique est demandée aux écovolontaires. Le plus important est d’être engagé, motivé et de concevoir la mission comme une source d’apprentissage, de formation tout comme un enrichissement personnel.

L’écovolontaire s’engage donc auprès de l’association pour laquelle il va travailler le temps de sa mission, que celle-ci soit gratuite ou payante.

Ecovolontariat : gratuit ou payant ?

Deux types de missions peuvent exister : les gratuites et les payantes.

Étant considéré comme une action citoyenne solidaire et bénévole, les missions d’écovolontariat sont par conséquent déductibles des impôts. Si ces dernières sont payantes c’est qu’elles ne reçoivent pas de financement et subventions publiques, contrairement aux missions gratuites.

Le coût des actions écovolontaires se justifie par :

    • la rémunération de professionnels qui s’assurent sur place de la validité du projet d’un point de vue social et écologique,
    • le coût engendré par le logement et la nourriture des écovolontaires,
    • l’intendance (bateaux ou véhicules, matériel, personnel, scientifiques, etc.),
    • le don fait à la biodiversité (donnant droit à une déduction fiscale),
    • la stimulation d’un système économique local (création d’emplois pérennes pour la population locale).
Ecovolontariat

Un voyage enrichissant

Répondant à une quête de sens, un désir d’agir pour la protection de la biodiversité, l’écovolontariat donne l’occasion d’explorer des zones hors des sentiers battus et loin du tourisme de masse. Pouvoir rencontrer et vivre avec les populations locales, bien souvent associées aux projets, les missions d’écovolontariat permettent également de prendre part à la protection des espèces sauvages et aux dernières découvertes scientifiques en la matière.

Devenir bénévole pour aider concrètement un projet local constitue un engagement pour la nature sur le moyen et long terme en prenant part à un monde plus solidaire et respectueux du vivant. Une bonne façon de donner du sens à ses vacances et vivre une expérience enrichissante. Ainsi, il existe de nombreux sites Internet qui recensent les associations à la recherche de bénévoles pour certaines actions :

Avant de vous engager dans une mission, renseignez-vous cependant sur l’association en question afin de vous assurer qu’elle respecte la charte de l’écovolontariat et ainsi vous prémunir d’éventuelles dérives.

Une charte pour protéger les écovolontaires

Constituée en 2014, la charte de l’écovolontariat s’adresse aux structures accueillantes et comprend 8 engagements garantissant leur sérieux.

Engagement 1 : Transparence sur l’utilisation de la contribution financière des écovolontaires.

Engagement 2 : Communication objective et honnête sur les missions d’écovolontariat proposées.

Engagement 3 : Préparation des écovolontaires à la mission.

Engagement 4 : Limitation de l’impact environnemental des missions et informer à ce sujet.

Engagement 5 : Recueil des retours d’expériences des écovolontaires sous forme de témoignages et comptes-rendus afin de les publier.

Engagement 6 : Evaluation régulière des projets.

Engagement 7 : Valorisation de la participation des écovolontaires en publiant des comptes-rendus.

Engagement 8 : Prise en compte du bien-être animal et de l’utilisation des espèces.

Ecovolontariat protection de la flore

Attention aux abus

Pratique devenue à la mode, de nombreuses entreprises et agences de voyages s’en sont emparées afin de devenir l’intermédiaire entre les projets ou associations et les bénévoles. Ils proposent des missions hors de prix, récupérant ainsi une grosse marge sur le dos des organisations.

D’autre part, une partie des missions proposées sur ces plateformes ne correspondent pas à la charte de l’écovolontariat et par conséquent n’ont pas de réels impacts positifs au niveau local, allant même jusqu’à prendre l’emploi d’un local sur place. Il est donc judicieux de se méfier de ces organismes en se renseignant sur l’usage fait des fonds, la réelle utilité des volontaires sur le terrain mais également du bien fondé des projets mis en avant.

Que ça soit au niveau local ou international, privilégions les associations aux plateformes spécialisées dans la vente de missions d’écovolontariat.

Pour aller plus loin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivez-nous sur Instagram

Demande d'annulation