Partir en vacances sans voiture : galère ou opportunité ?

Ah le stress des embouteillages un samedi de grand départ en vacances d’été… Qui n’a jamais subi cela ? Pourtant, commencer son voyage par passer plusieurs heures enfermé dans son automobile sur les autoroutes n’est pas une fatalité. Au contraire, voyager sans voiture offre plein de possibilités plus agréables et moins polluantes. En choisissant un mode de transport écologique, vous vous ouvrez de nouveaux horizons, tout en faisant un petit geste pour la planète. Alors pourquoi ne pas vous laisser tenter et partir en vacances sans voiture ?

ville voiture

La voiture, un moyen de transport très utilisé mais peu écologique

L’impact carbone de la voiture individuelle

Contrairement à une idée répandue, ce ne sont pas les avions, mais bien les voitures qui contribuent le plus à l’empreinte carbone des transports en France. Cet argument n’est pas destiné à minimiser l’effet du trafic aérien, loin de là. À l’échelle individuelle, si vous avez l’habitude de voyager en avion, arrêter de le prendre réduira nettement votre impact environnemental annuel. Seulement, même s’il est devenu de plus en plus accessible ces dernières années, l’avion reste largement moins emprunté que la voiture… 

Ainsi 80 % des émissions de CO2 du secteur des transports sont causées par les déplacements routiers. En outre, la voiture participe pour plus de 60 % de ceux-ci (source : Ademe – chiffres clés). Déjà très utilisée dans la plupart des déplacements du quotidien, les Français ne l’oublient pas non plus pour leurs voyages.

La voiture et le tourisme en France

Pour les Français, voyager sans son véhicule individuel est loin d’être la solution de prédilection. Ainsi, le site du gouvernement donne les chiffres suivants sur les déplacements touristiques des Français :

  • En 2017, les trois quarts des voyages réalisés pour motif personnel par les Français l’ont été avec une voiture individuelle.
  • En une année, les Français parcourent 4 fois moins de kilomètres en train qu’en voiture.

Ces données montrent bien que l’automobile personnelle reste le moyen de transport principal pour partir en vacances en France. Pourtant, cet article va vous révéler que de nombreuses autres solutions plus écologiques existent, tout en étant parfois plus abordables que la voiture !

La voiture électrique comme alternative ?

À l’échelle de la France, voyager en voiture électrique pourrait sembler une alternative intéressante, qui permettrait de réduire grandement les émissions de CO2 du secteur routier. Ceci est d’autant plus vrai que la production d’électricité du pays est grandement décarbonée.

Néanmoins, pour évaluer l’impact environnemental d’un véhicule électrique, il est nécessaire de regarder tout son cycle de vie, de sa production à son recyclage… Ainsi, si toutes les voitures de la planète devenaient électriques, les besoins en matériaux rares, nécessaires pour produire les batteries et l’électronique, augmenteraient drastiquement. Il faudrait donc les extraire encore plus profondément, et pour un coût énergétique élevé, avec un impact non négligeable sur la biodiversité et le réchauffement climatique.

La fin de vie d’un véhicule électrique reste également un gros point d’interrogation. Que faire des batteries usagées et des autres composants électroniques ? La question demeure. Concentrons-nous donc pour le moment sur des alternatives plus durables pour prévoir nos prochaines vacances !

partir en vacances sans voiture

Partir en vacances sans voiture : quelles solutions existent ?

Le train

Souvent présenté comme le meilleur rapport vitesse-pollution, le train reste une solution de choix pour voyager de manière plus éco-responsable ! 32 fois moins polluant que la voiture, souvent plus rapide et surtout beaucoup moins fatigant, vous pourrez profiter du paysage qui défile par la fenêtre tout en étant installé bien confortablement dans votre siège. Avec certaines lignes, vous commencerez déjà le voyage avant même d’arriver à destination, tant les paysages traversés sont grandioses. C’est le cas par exemple du train qui relie Nice à Digne-les-Bains. Comptez 3 heures 30 de voyage et une immersion dans les paysages à couper le souffle des Alpes-Maritimes.

Avec un réseau ferroviaire très bien développé en France, le train permet également de se rendre un peu partout et de commencer la visite dès l’arrivée en gare. Découvrez ainsi les petites rues aux volets colorés de Bayonne, le vieux port de la Rochelle ou le château d’Angers sans voiture ! Si vous rêvez d’ailleurs, le reste de l’Europe est également bien desservi par les voies ferrées. Rejoignez tous les pays frontaliers en quelques heures de train seulement depuis plusieurs grandes villes.

Le bémol du train reste malheureusement son prix, très souvent plus élevé que celui d’un voyage en voiture, notamment en famille. Néanmoins, pour faire baisser la facture, pensez à prendre vos billets en avance et à prévoir vos départs en semaine. Ainsi, même en plein été, il est possible de trouver des trajets à des tarifs accessibles. Mais, pas de panique, d’autres solutions que le train existent pour partir en vacances sans voiture.

Le covoiturage ou le bus

Un peu moins bon en ce qui concerne l’empreinte carbone, le covoiturage et le bus restent tout de même des alternatives intéressantes et souvent moins onéreuses que le train. Ainsi si vous prévoyez un trajet, surtout de dernière minute, pensez à vérifier sur le site de BlaBlaCar si quelqu’un n’a pas prévu de passer par votre destination. Pour les bus, de nombreuses lignes permettent de relier de grandes villes en France et peuvent être une bonne alternative au réseau ferré. Au moment de prévoir votre trajet, regardez s’il n’est pas possible de partir en bus !

Le vélo

Et si vous partiez en road trip, mais à vélo ? Championne des émissions de CO2 et des voyages à petit budget, la petite reine est une excellente solution pour partir en vacances sans voiture. Avec de nombreuses véloroutes en France, l’aventure se trouve peut-être même en bas de chez vous. Pour les grands explorateurs que les frontières n’arrêteront pas, partez découvrir l’Europe à vélo via les Eurovelo : le vieux continent regorge d’itinéraires cyclables. Autant d’idées potentielles de voyage et de péripéties en perspective !

Rassurez-vous, même si vous n’êtes pas un grand sportif ou que vous voyagez avec des enfants, le voyage à vélo reste très envisageable. Votre voyage s’adapte à vous, vous choisissez les distances parcourues chaque jour et vous vous arrêtez quand vous le souhaitez. Emportez votre matériel de camping et vivez des vacances en liberté totale et sans moteur !

En bonus, vous faites du sport, vous profitez d’une aventure à proximité de la nature et vous évitez le tourisme de masse et ses effets néfastes. Pour des itinéraires adaptés aux débutants, optez pour des véloroutes bien aménagées comme la Loire à vélo ou la Vélodyssée. Ces dernières possèdent de nombreuses infrastructures adaptées aux cyclistes : TER acceptant beaucoup de vélos, campings et lieux de visite “Accueil vélo”, réparateurs… Ainsi, vous vous garantissez un séjour sans stress, parfait pour tester le concept du cyclotourisme !

partir en vacances sans voiture grâce au voyage à vélo

Se déplacer localement sans polluer

Si vous décidez de vous arrêter plusieurs jours au même endroit, pourquoi ne pas laisser votre automobile au garage ? Demandez à l’office de tourisme local les horaires des transports en commun et les lieux desservis.

Dans les grandes villes, oubliez l’énervement des embouteillages et le casse-tête de la place de parking ! Vivez comme un local en empruntant les lignes de métro et de bus. Vous en apprendrez un peu plus sur le lieu visité, même dans votre propre pays. Saviez-vous par exemple qu’à Toulouse, le métro annonce les stations en français puis en occitan ? Alternativement, de nombreuses métropoles proposent maintenant un service de vélo en libre-service (Vélib à Paris, Vélo’v à Lyon, etc.), alors pourquoi ne pas pédaler pour vos déplacements citadins ? Enfin, n’oubliez pas non plus la marche à pied. Il n’y a rien de mieux que de se perdre aux hasards des petites rues dans une cité inconnue pour découvrir des pépites cachées.

Renseignez-vous également sur l’aménagement cyclable de votre destination : celle-ci regorge peut-être de pistes à parcourir en pédalant. Si c’est le cas, louez des vélos et commencez l’exploration. Enfin, pour les amoureux de la montagne, randonnées et VTT vous permettront de vous aérer, de bouger, sans impact néfaste sur notre belle planète.

Vous disposez maintenant de quelques idées pour partir en vacances sans voiture et vivre de belles aventures éco-responsables ! Et vous, êtes-vous plutôt train, vélo ou bus ?

Cet article a été rédigé par Anaïs. Elle vous invite sur son blog Elk & Cloudberry à vivre le voyage de manière plus durable et écoresponsable. Vous y trouverez notamment de jolies idées d’escapades pour débuter le voyage à vélo.

0 0 votes
Avis
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Suivez-nous sur Instagram

Demande d'annulation