Remèdes naturels et locaux pour l’hiver

L’hiver, le froid, ses remèdes naturels de grand-mère… Pendant la période hivernale, notre métabolisme tourne un peu au ralenti, on manque de soleil et on peut vite se sentir à plat. Pour garder la forme, pas de remèdes miracles mais plus des bonnes habitudes à prendre toute l’année qui passent par notre assiette.

alimentation santé

De nombreuses études ont prouvé qu’alimentation et santé étaient étroitement liées. En effet, on constate qu’une consommation excessive de viande rouge ou de charcuterie, de produits transformés très souvent trop sucrés, salés et gras entraîne une augmentation des risques de cancers. On estime à 5,4% la part des cancers liés à l’alimentation, juste derrière la consommation d’alcool à 8%. Prendre soin de soi passe donc par l’assiette et quoi de mieux qu’une meilleure alimentation comme remède contre les petits maux de l’hiver. Pas besoin de produits miracles provenant de l’autre bout du monde pour prendre soin de sa santé, notre terroir est déjà riche en aliments sains.

plantes remède santé

Consommer des herbes aromatiques

Très souvent utilisées à la belle saison pour parfumer nos plats, les herbes aromatiques possèdent de nombreuses propriétés antisceptiques, antibactériennes, antispasmodiques et antibiotiques. C’est le cas notamment du thym, de l’origan ou bien de la sauge. En plus de relever nos préparations culinaires, elles sont de super-antiviraux naturels qui vont aider à prévenir l’apparition du rhume, de la grippe, de la bronchite ou encore des sinusites. D’autre part, elles facilitent la digestion et ont une action antiputride très utile en cas de gastro-entérite. Une bonne excuse pour cultiver quelques plantes aromatiques sur un rebord de fenêtre ou même dans sa cuisine afin d’avoir ses propres remèdes santé à la maison.

alimentation santé

Plus de fruits et légumes

On entend souvent parler de la vitamine C comme le remède miracle pendant l’hiver pour être en forme. C’est d’ailleurs un des compléments alimentaires les plus consommés alors qu’une alimentation saine et équilibrée permet facilement de se passer de ces petits cachets. On peut ainsi retrouver de la vitamine C dans de nombreux fruits et légumes de saison tels que : les choux, la clémentine, l’orange, le citron, le pamplemousse, la compote de pomme, le kiwi, la patate douce, le cassis, la grenade, la myrtille, le cresson, le thym ou encore le persil. 

Toujours dans les légumes, on peut retenir l’ail, l’oignon, le poireau ou encore la ciboulette riches en soufre qui vont avoir une action détoxiquante et anti microbienne.

Les crucifères, eux, vont principalement amener de la vitamine C mais également de la vitamine B. Ces différentes formes de choux sont également réputées riches en glucosinolates (probables anticancer).

myrtille santé

Avoir recours aux « super-aliments »

Bien souvent, quand on parle de « super-aliment » on pense à des noms exotiques comme les baies de Goji, la maca, le moringa ou bien le guarana. Le point commun entre ces aliments ? Ils sont tous exotiques. Pourquoi aller chercher si loin des propriétés que l’on retrouve dans des produits locaux durant toutes les saisons.

Un bon remède naturel pour l’hiver consiste à consommer du miel ou encore du propolis pour leurs vertus antibacériennes, anti-inflammatoires et antivirales. On peut toutefois noter que d’autres aliments peuvent sensiblement contribuer à notre santé pendant l’hiver.

  • Les oléagineux (amandes, noix, noisettes)
  • La myrtille
  • Les graines de tournesol, chanvre, lin et courges
  • La pomme
  • La spiruline
  • La grenade
remèdes naturels et locaux pour l'hiver

Se soigner par les plantes

Parfois, malgré une bonne hygiène de vie, un virus peut pointer le bout de son nez. Plutôt que de tout de suite dégainer un médicament, pourquoi ne pas opter pour une médecine plus douce en utilisant les vertus thérapeutiques des plantes ? Nous avons vus que certaines plantes aromatiques pouvaient aider à prévenir l’apparition des maux de l’hiver. Les consommer en infusions ou utiliser des huiles essentielles pour certaines est donc une bonne alternative.

On retiendra à nouveau le thym (en infusion comme en huile essentielle) mais également la sarriette ou bien l’huile essentielle de menthe poivrée pour lutter contre la fièvre et les maux de tête. Avant toute utilisation d’huile essentielle, pensez à bien vérifier que vous n’êtes pas allergique en effectuant un test au creux de votre coude et pensez à consulter votre médecin traitant pour toutes contre-indications. Vous pouvez également vous rapprocher d’herboristes qui pourront vous confectionner une tisane sur mesure en cas de coup de froid hivernal. Une bonne façon de se soigner au naturel avec des produits sains et locaux.

0 0 votes
Avis
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Suivez-nous sur Instagram

Demande d'annulation